ys_melmoth (ys_melmoth) wrote,
ys_melmoth
ys_melmoth

Terremer - Ursula le Guin

Ursula le Guin - Terremer (Le Sorcier de Terremer / Les Tombeaux d'Atuan / L'Ultime rivage) - (1968 - 1970 - 1972 / Livre de poche, 2007. 700 pages.)

C'est un monde d'îles, regroupées au coeur d'un immense océan dont nul ne connait les limites. Vastes terres opulentes, archipels éparpillés, îles-cités ou îles-pays, bancs de sable lointains où l'on ne sait ce que deviennent les hommes, îlots sauvages où règnent les dragons... Villes princières et déserts barbares, forêts, montagnes, vergers, visages d'ébène, de cuivre ou d'albâtre, peuplades sauvages ou riches civilisations... un monde à part entière, tissé de mille légendes, dominé par l'équilibre fragile et tout puissant de la magie.
Voici en ce monde l'histoire d'un homme, Epervier, né simple chevrier dans la montagne, qui deviendra le plus grand de tous les mages. Un garçon âpre et fier, avide de savoir, de pouvoir, qu'une cruelle leçon de ténèbres va entraîner sur la voie de la sagesse et de la véritable puissance.
Trois récits, trois courts romans, nous content ici son histoire par fragments, autour de trois grandes quêtes. La première, qui le voit découvrir et apprendre la magie, s'y égarer et chercher à réparer sa faute, concerne surtout lui-même - la connaissance de soi et la confrontation avec la part la plus obscure de son être. C'est un beau récit, qui permet de découvrir Terremer de son coeur à ses périphéries - agréable à lire mais manquant un peu de tension et qui ne m'a pas vraiment passionnée. Beaucoup plus fascinantes sont les deux quêtes suivantes, qui nous entrainent tour à tour dans les profondeurs redoutables d'un temple voué aux Ténèbres, sur lequel une jeune prêtresse apprend tant bien que mal à régner, et dans un voyage aux confins des terres connues, en compagnie d'un prince adolescent, à la recherche d'une faille entre les mondes par où le désespoir et l'oubli menacent d'ensevelir les vivants.
S'il risque de décevoir les amateurs d'action et de rebondissements, Terremer pourra offrir de très beaux moments de lecture à ceux qui aiment voyager dans l'ailleurs, découvrir les mille facettes d'un monde imaginaire, se laisser porter par une ambiance, palper l'épaisseur des choses et des êtres. Les personnages sont intéressants - tout particulièrement Tehar, la jeune prétresse des Innomables, plus que tout autre partagée entre deux tensions, deux tentations contraires, que son immaturité rend d'autant plus difficiles à démêler. Quant à l'univers, il est extrêmement séduisant pour moi qui aime tant la mer et les îles, d'une grande richesse que je suis maintenant curieuse de voir se développer dans les autres textes du cycle.
Excellent conseil de lecture, Caro - merci :-)
Tags: bouquins, lecture : sf - fantasy - fantastique
Subscribe

  • Un an de livres - 2020

    Combien de livres, cette année ? 78 titres. Ce que je n'avais pas atteint... depuis que j'ai commencé à travailler,…

  • Lectures 2019

    Combien de livres, cette année ? 70. Exactement comme l'an dernier - je tiens le cap malgré mon passage à temps complet au…

  • Lectures 2018

    Combien de livres, cette année ? 70. Soit 4 de moins que l'an dernier. La faute à l'interminable Moby Dick, dont je garde des…

  • Post a new comment

    Error

    Anonymous comments are disabled in this journal

    default userpic

    Your reply will be screened

    Your IP address will be recorded 

  • 2 comments