January 6th, 2021

siouxsie

Un an de livres - 2020

Combien de livres, cette année ?
78 titres. Ce que je n'avais pas atteint... depuis que j'ai commencé à travailler, soit depuis 2013. Le confinement, bien que très limité en ce qui me concerne, aura eu du bon côté lectures !

Côté coups de coeur...
La découverte de Naomi Novik, par ces deux passionnants romans que sont Déracinée et La fileuse d'argent, contes pleins de charme, d'humour, de noirceur et d'intelligence. Sa série Téméraire, de fantasy plus classique, s'engage aussi extrêmement bien.
L'art de la joie, de Goliarda Sapienza, grand roman sicilien féministe et libertaire qui conte l'ascension souvent cruelle, parfois meurtrière, lumineuse pourtant, d'une gamine miséreuse vers la noblesse.
Maintenant ou jamais, de Joseph O'Connor, superbe histoire de musique et d'amitié, peuplée de ce genre de personnage cabossé et flamboyant qui me touche droit au coeur.

Autres belles découvertes :
Globalement, la découverte de la littérature sicilienne - à l'occasion de mon voyage à Syracuse - s'est révélée très intéressante. Goliarda Sapienza, donc, mais aussi particulièrement l'Enfance sicilienne de Fulco di Verdura (charme et douce décadence de la noblesse palermitaine au début du XXe siècle), Sur cette terre comme au Ciel de Davide Enia (beau roman d'apprentissage d'un fils et petit-fils de boxeur dans la Palerme des années 80) et l'étrange Libraire de Sélinonte de Roberto Vecchioni (récit fantastique sur le pouvoir des livres et la perte de sens).

Côté Italie toujours, la délicieuse trilogie de récits de voyage d'Alexandre Dumas dans le sud de la péninsule (Le Speronare, le Capitaine Arena et le Corricolo), pleins d'anecdotes, de pittoresque, d'imagination et de bouts d'histoire antique.

Mais aussi... le très touchant Empereur du Portugal de Selma Lagerlof, superbe histoire d'amour d'un père pour sa fille. L'excellent Enfant de l'étranger d'Allan Hollinghurst, grande chronique familiale à l'anglaise, pleine de secrets enfouis. La découverte de Françoise Sagan, pas forcément toujours inoubliable mais dont l'esprit m'enchante - et son délicieusement amoral Garde du Coeur.
La découverte d'Amin Maalouf, et particulièrement son essai passionnant sur le Naufrage des Civilisations. Le récit très dur de Samar Yazbek sur la guerre civile syrienne - Les Portes du Néant, et encore le beau roman de Ghazi Rabihavi sur un jeune couple homosexuel perdu dans la révolution iranienne, les Garçons de l'amour.

Quelques jolies choses côté littérature irlandaise - Joseph O'Connor qui continue de m'enchanter, mais aussi Kate O'Riordan, dont le Garçon dans la Lune m'a donné envie de la connaitre mieux.
Le passionnant récit de Eddy L. Harris - Mississippi Solo - sur sa folle descente du grand fleuve en kayak, réflexion sur le mythe américain, le racisme, le pouvoir de la nature...

Et je pourrais sans doute en citer encore pas mal d'autres !

Quelques ratios ?
Non fiction : 17 livres (21,7 %) (récits de voyage, essais, biographies, mémoires, enquête...)
Auteurs originaires de 16 pays : 21 français (26 livres), 9 étatsunien (14 livres),  7 italiens (dont 6 siciliens - 10 livres), 7 anglais (8 livres), 6 irlandais (8 livres), 1 franco-libanais (3 livres), 1 franco-djiboutien, 1 suisse, 1 allemand, 1 polonaise, 1 suédoise, 1 hollandais, 1 espagnol, 1 iranien, 1 syrienne, 1 japonaise.
29 auteurs féminins (36 livres) / 32 auteurs masculins (43 livres)

Collapse )