February 8th, 2013

siouxsie

Retours au lycée

Avec deux bouquins terminés dernièrement, le premier déniché dans les nouveautés de la bibliothèque de Beaubourg et avalé entre deux révisions, le second prêté par Arca.



C'est qui Catherine Deneuve ? - Dominique Resch (Autrement, 2012)

Dominique Resch est professeur de français, histoire et géographie dans un lycée technique des quartiers nord de Marseille. Un métier qu'il a choisi, qu'il adore, et qu'il nous raconte avec beaucoup d'humour, de verve et de poésie. Les histoires de drogue, de vol, de délinquance diverse et variée auxquels les esprits, à la suite des médias, associent si facilement ces quartiers, ne sont pas totalement absents du récit mais l'auteur les laisse en arrière-plan : son sujet, ici, c'est la saveur de ce qu'il fait, la formidable énergie vitale de ses élèves, difficiles à canaliser, parfois, mais d'autant plus stimulants pour qui sait comment les prendre. Ces élèves-là, il les aime, et n'en voudrait pas d'autres.
D'anecdotes en dialogues saisis sur le vif (le jargon si particulier du coin, qu'il a mis tant de temps à comprendre, la visite au festival de Cannes, les stages en entreprises...) il nous les rend attachants à nous aussi, en fait des personnages à part entière qui dameraient le pion à bien des personnages de roman. Le tout est assorti de quelques réflexions intéressantes sur le métier de prof - lesquelles m'ont beaucoup rappelé ce qu'en disait ma grand-mère, qui occupa le même genre de poste dans le même genre de bahut à quelques quarante ans d'intervalle - et de quelques critiques bien senties sur certaines dérives du système social et de ses représentants.

Totalement différent de ce que j'ai l'habitude de lire, c'est un bouquin assez passionnant dont une plus large diffusion pourrait faire beaucoup de bien.



Tous les garçons et les filles - Jérôme Lambert (L'école des loisirs, 2003)

Julien entre en seconde. Une seconde comme toutes les autres, mais où il peine à se sentir à l'aise. Vis à vis des garçons, surtout : leurs histoires de filles le mettent mal à l'aise, le foot est une malédiction... Il s'intègre, malgré tout, comme il peut. Et puis il y a Clément, toujours si à l'aise, Clément qui le trouble et qu'il veut, c'est décidé, comme meilleur ami.

Une petite histoire toute simple, toute en finesse et en douceur, sur l'adolescence, le sentiment de différence et la découverte de soi. Ça a beaucoup de charme, mais ça reste un peu trop court et un peu trop simple : si je l'ai lu avec beaucoup de plaisir, je doute d'en garder un souvenir très durable. Et puis, ce côté "je suis un garçon mais je comprends mieux les filles" m'agace toujours un peu, parce que c'est un brin simpliste, parce que ce qui est généralement associé aux filles dans ce genre d'affaire est justement ce qui me gonfle le plus chez les filles... et chez les garçons qui "comprennent mieux les filles".
Bref. Il y a quinze ans, en revanche, je ne me serais certainement pas arrêtée à ce genre de détail et j'aurais certainement adoré.